Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
Le Barreau de Paris Solidarité remet ses prix Pro Bono
Publié le 25/10/2018

Le 8 octobre dernier s’est tenue la cérémonie de remise des Prix Pro Bono du barreau de Paris Solidarité. En présence de la bâtonnière du barreau de Paris Marie-Aimée Peyron, du vice-bâtonnier Basile Ader et de l’adjointe de la maire de Paris Olivia Polski, le jury, – présidé par la journaliste et présidente de la Fondation pour la nature et l’homme Audrey Pulvar –, a distingué cinq actions engagées et solidaires des avocats et élèves avocats parisiens, témoins du rôle indispensable de l’avocat dans la défense des principes démocratiques.




Alors que vient de se terminer avec succès la 7e édition de l’Avocat dans la cité – plus de 2 300 consultations bénévoles assurées sur cinq jours – le fonds de dotation « Barreau de Paris Solidarité » a distingué le 8 octobre dernier cinq actions solidaires d’avocats et élèves avocats parisiens, visant à mettre en avant les actions engagées contre toute forme d’exclusion, de discrimination, de violences et défendant l’environnement, les réfugiés, la diversité, l’éducation, l’accès au droit. La 7e édition des Prix Pro Bono était aussi l’occasion de faire un bilan de la mobilisation du barreau. De quoi susciter des vocations auprès des 300 avocats présents ce soir-là.


 


Prix en équipe et le Prix des avocats : venir en aide aux populations en difficulté


Barreau de Rue – qui agit toute l’année pour venir en aide à des personnes en situation de précarité par le biais de collectes et apporte un soutien précieux aux plus démunis –, a doublement été primé le 8 octobre dernier, en recevant le Prix en équipe et le Prix des avocats, un an à peine après sa création. Parallèlement, Barreau de Rue, en collaboration avec Barreau de Paris Solidarité, propose aux avocats d’aller dans la rue, à la rencontre des plus démunis pour « identifier des problématiques juridiques qui peuvent se présenter à eux et, le cas échéant, tenter d’y répondre ». Pour faciliter la collecte de ramassage de vêtements, Barreau de Rue a également installé au vestiaire du Tribunal de Paris des bacs.


 


Crédit : Didier Plowy


Prix du Jury : sensibiliser les jeunes aux métiers du droit


Ce même soir, le prix du Jury a été décerné à Mourad Medjnah pour son engagement auprès des jeunes. Avocat au barreau de Paris, Maître Medjnah – en partenariat avec l’association Groupe Nango Juridique et Social, la ville de Noisy-le-Grand et l’École de formation des barreaux de Paris – sensibilise les plus jeunes issus des milieux populaires défavorisé au droit : « Son action passe par l’orientation et la sensibilisation des jeunes aux métiers du droit, la délivrance de consultations bénévoles et l’organisation de concours de plaidoiries dans les collèges et lycées » précise les organisateurs. De quoi révéler à certains le pouvoir oratoire dont ils disposent, et pourquoi pas susciter des vocations.


 


Prix Solo : lutter contre le proxénétisme


Vanina Meplain, vice-présidente de l’association l’ « Équipe d’action contre le proxénétisme » (EACP) a reçu le Prix Solo, récompensant son engagement contre le proxénétisme, « de la prévention à l’indemnisation des victimes en passant par la sanction et la participation à l’œuvre législative ». Via cette action pro bono, la lauréate du Prix Solo a permis à l’association d’obtenir la somme d’environ 30 000 euros de dommages et intérêts en 2017.



Crédit : Didier Plowy

 


Prix Henri Leclerc : défendre les droits fondamentaux des migrants des Hauts-de-France


Enfin, 12 candidats concouraient au Prix Henri Leclerc (Prix Junior) – qui vise à récompenser un élève avocat ou un jeune avocat inscrit depuis moins de cinq ans sur les listes du barreau.
Le Prix a été décerné à Sophie Pouget, présidente de l’association Committee for Refugee Relief. Engagée bénévolement, Maître Pouget travaille au sein de plusieurs associations à la défense des droits fondamentaux de près de 1 500
migrants vivant dans la région des Hauts-de-France. « Je suis honoré de savoir que tant de jeunes pensent à ce qui est l’essentiel de notre profession : défendre celui qui en a besoin » a déclaré à cette occasion Henri Leclerc, félicitant la lauréate.


 

Crédit : Didier Plowy



Constance Périn


 


 


0 commentaire
0 + 1 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10