Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés

Cour d’appel de Lyon - Audience solennelle d’installation

Publié le 18/04/2017

Nombreuses étaient les personnalités à marquer de leur présence l’installation de Régis Vanhasbrouck, président de la Conférence nationale des Premiers présidents, à la tête de la cour d’appel de Lyon. Le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, ainsi que des chefs de cour venus de tout le territoire, ont fait le déplacement pour assister à cette audience solennelle. Il revenait à Bernard Boulmier, président de chambre doyen, de présenter le nouvel arrivant au palais des 24 colonnes et de chanter les louanges de la ville, de son tribunal, de la région.

 

Puis, Sylvie Moisson, procureure générale, a dressé un portrait de la juridiction et de ses actions en cours. Avec plus de trois millions d’habitants dans un espace aussi urbain que rural, l’activité et les responsabilités ne manquent pas. Elle a achevé ses propos en abordant l’anniversaire d’un moment historique. En effet, le 3 juillet, seront commémorés les 30 ans du premier procès en France, tenu à Lyon, pour crime contre l’humanité.

 

Régis Vanhasbrouck, sensible à la large foule qui suivait la séance, a chaleureusement remercié l’auditoire. Il a ensuite rappelé la complémentarité essentielle du travail fourni par le siège et par le parquet. Puis, il a affirmé son investissement total au bénéfice des cours d’appel, ainsi que des tribunaux de grande instance et cela, au profit des justiciables.

 

Le Premier président prône une justice exemplaire. Il se montre, pour l’heure, particulièrement attentif à la mise en place des processus qui permettront, à l’avenir, la déclaration d’intérêts des juges ainsi que, par ailleurs, l’entretien déontologique avec leur chef de juridiction. Un projet qu’il compte voir aboutir en quelques mois.

 

Le regard tourné vers l’avenir, Régis Vanhasbrouck entend oeuvrer pour une justice ouverte et prévisible. Celle-ci devra « s’engager, avec sans doute plus de détermination, vers d’autres moyens de règlement des différends qu’on qualifie "d’alternatifs"… ». La cour d’appel de Lyon gère, dans ces domaines,

 

C2M

 

Retrouvez cette audience dans le Journal Spécial des Sociétés n° 30 du 15 avril 2017

S’abonner au journal

0 commentaire
1 + 1 =
Journal Spécial des Sociétés
Journal parisien d'annonces légales et de formalités
n° 80
21 octobre 2017
Journal des sociétés - mensuel du droit

n° 155

septembre 2017

Les sociétés pluri-professionnelles : vers un Big Bang des professions du chiffre et du droit ?

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10