Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
Prêt à Pousser : « Démocratiser la pousse en intérieur »
Publié le 21/04/2019

Prêt à Pousser est l’une des premières start-up européennes à avoir investi le créneau du potager à domicile, notamment à destination des citadins. Et le succès est là : en 2019, la jeune pousse créée en 2013 vise un chiffre d’affaires à 4,6 millions d’euros. Entretien avec l’un de ses fondateurs, Jérôme Devouge.



Quand et comment vous est venue l’idée de Prêt à Pousser, avec Romain Behaghel ?


En apercevant des champignons qui poussaient sous le préau de notre école de commerce ! On a eu l’idée de se lancer dans la culture de champignons à domicile. Le but était de rendre accessible et de démocratiser la pousse en intérieur pour que chacun puisse en faire l’expérience ! 


 


Vous proposez trois types de produits. Pouvez-vous nous les présenter ?


Les kits à champignons permettent de faire pousser une botte de pleurotes en 10 jours seulement chez soi. Notre gamme de potagers d’intérieur est constituée de Lilo et de Modulo. Tous deux basés sur le système de l’hydroponie (les plantes flottent sur l’eau), ils permettent de faire pousser basilic, batavia et même mini-tomates directement sur son comptoir de cuisine. Modulo a la particularité d’être, comme son nom l’indique, « modulable », et de s’adapter aux envies et à l’espace que chacun souhaite allouer à son potager.


 


Comment sélectionnez-vous les aromates et comment les conditionnez-vous ?


Nous sélectionnons des variétés robustes qui s’adaptent bien à l’hydroponie. Nous menons pour chaque variété des tests sensoriels pour s’assurer que le parfum et les saveurs sont bien à la hauteur. Tous les tests sont menés dans notre zone de Recherche & Développement dans nos bureaux à Paris. Une fois qu’une variété est validée, nous lançons la production : les graines sont déposées dans une capsule de substrat enrichi qu’il suffit ensuite d’insérer dans le pot à l’installation chez le client.


 


Quel est le profil de vos clients ?


À cette date, nous comptons près de 70 000 potagers vendus, soit 70 000 foyers qui récoltent chaque jour des aromates et petits légumes frais grâce à nos potagers d’intérieur. Nous comptons beaucoup de citadins, soucieux de renouer avec le végétal, mais aussi des profils moins urbains, qui apprécient le fait d’avoir des plantes fraîches toute l’année.


 


Qu’est-ce qui « marche » le plus ?


Les classiques comme le basilic, la menthe et la ciboulette sont indétrônables, même si l’arrivée, ce printemps, de nos salades (batavia et feuille de chêne) et de nos mini-tomates, pourrait bien changer la donne.


 


Comment expliquez-vous le succès rencontré ? 


Nous avons très vite identifié ce besoin de renouer avec le végétal. Cependant, il y a beaucoup de freins à lever quand on souhaite se lancer dans la culture soi-même : la connaissance, l’équipement, le temps, etc… Nous avons souhaité dès le départ concevoir des produits simples et intuitifs pour que même les mains gauches retrouvent la main verte !


 


Quels ont été les différents leviers de votre croissance ?


Depuis notre création en 2013, nous doublons notre chiffre d’affaires chaque année. Notre force, jusqu’à présent, a été notre capacité à lancer de nouveaux produits tous les deux ans (Kits à champignons en 2014, Lilo en 2016 et Modulo en 2018). Par ailleurs, le Grand Prix du SIAL Innovation en 2014 pour nos Kits à champignons a été un vrai levier. Ce type de prix permet réellement à de jeunes start-up d’émerger notamment grâce à la couverture média.


En 2019, nous visons un chiffre d’affaires à 4,6 millions d’euros, notamment avec l’ouverture sur le marché allemand. 


 


Quels sont vos projets pour la suite ?


Nous avons beaucoup d’ambition sur le marché européen. L’Allemagne sera le premier cette année, nous comptons ensuite sur l’Angleterre et la Scandinavie. Nous aimerions aussi rapidement ouvrir notre première boutique en propre à Paris.


 


Pour finir, si vous étiez un aromate, lequel seriez-vous ? 


La pimprenelle, ça pousse vite et c’est surprenant !



Propos recueillis par Bérengère Margaritelli


0 commentaire
6 + 2 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10