Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
Quel médecin, inventeur de la presse, recommandant l’usage de la pimprenelle et du chardon béni, vient en aide aux dépossédés de Loudun ?
Publié le 06/12/2019

Chaque automne, les prix littéraires enflamment les commentateurs. L’un de ces prix, créé en 1926, porte le nom du premier journaliste français et nous rappelle la singulière histoire de ce personnage hors du commun qui fut nommé par le roi de France « commissaire aux pauvres du royaume ».


C’est l’histoire, au XVIIe siècle, d’un philanthrope imaginatif. D’un réformé inventant le mont-de-piété. D’un converti au catholicisme qui lutte contre tous les scepticismes. D’un chirurgien très chrétien apprenant la médecine avec des professeurs montpellierains.


D’un porteur d’écrouelles aidant les pauvres traînant dans les ruelles. D’un natif de Loudun aidant les dépossédés de leurs biens. D’un Loudunois créant Pôle-emploi ! D’un homme au talent manifeste mais au comportement modeste. D’un médecin du roi qui devient historiographe du roi. D’un lecteur de Platon vendant du polychreston.


Théophraste Renaudot commercialise en effet un médicament imaginé par l’apothicaire Jacques Boisse, sorte de remède universel, appelé polychreston, censé guérir l’apoplexie, la fièvre, la mélancolie, la paralysie… composé de 83 substances végétales et minérales, liquides et en poudre, parmi lesquelles de l’absinthe, de l’angélique, de la réglisse, du fenouil, de la verveine, des figues, de la pimprenelle, du serpolet, du chardon béni, de l’anis, du miel, de l’ivoire, du corail… qui se présente sous forme d’un électuaire, c’est-à-dire d’une pâte molle. À la saignée, cet anatomiste préfère les soins par les plantes.


Théophraste, un prénom très rare ! D’origine hellène, signifiant « celui qui explique dieu ». Il y eut un scholarque athénien (directeur d’école philosophique) Théophraste, élève d’Aristote, spécialiste de l’observation, aux 4e-3e siècles avant JC.