Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
En bref en IDF (92, 78, 95)
Publié le 07/08/2022 14:37
En bref en IDF (92, 78, 95)/><img src=

HAUTS-DE-SEINE

La rénovation urbaine du quartier des Agnettes à Gennevilliers est actée

 

Les Agnettes vont bientôt faire peau neuve ! La convention de renouvellement urbain du quartier a en effet été signée en juillet dernier. Après Nanterre et Bagneux, il s’agit du troisième projet altoséquanais contractualisé dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU).

Le quartier prioritaire des Agnettes compte actuellement 100% de logements sociaux. Dans son volet habitat, le projet prévoit la démolition de 204 logements locatifs sociaux, la construction de 723 nouveaux logements et la réhabilitation et résidentialisation de 7 résidences, soit 760 logements locatifs sociaux. Objectif : améliorer la performance énergétique des immeubles ainsi que le confort des habitants.

En matière d’équipements publics, le projet prévoit cette fois la démolition/reconstruction du groupe scolaire de Joliot Curie au sud de la rue du 8 mai 1945 (le nouveau groupe scolaire comportera 25 classes, un centre de loisirs, deux salles de sport, un espace de restauration collective) ; la requalification/extension du groupe scolaire Henri Wallon qui pourra à terme accueillir 38 classes, un centre de loisirs maternel, une maison de l’enfance ; la requalification/extension de l’actuelle Maison du développement culturel située rue Julien Mocquard, transformée en un nouvel équipement multifonctionnel, culturel et intergénérationnel ; et enfin, deux nouveaux plateaux sportifs.

Le renouvellement du quartier passera aussi par la création d’un nouveau centre d’affaires à proximité de la future gare du Grand Paris Express, la reconstruction de la bourse du travail mais aussi des travaux de voirie, la requalification des espaces publics et espaces verts, la création d’un nouveau mail planté, le développement d’une agriculture urbaine de proximité. La construction d’un parking silo de 250 places va accompagner la réorganisation du stationnement dans le quartier.

Dans le cadre de ce projet, 50,26 millions d’euros sont apportés par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine.

 

 

YVELINES  

La place d’Armes à Versailles bientôt réaménagée 

 

Le Département des Yvelines et l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles (EPV) ont annoncé leur intention d’engager des travaux de rénovation sur la place d’Armes, située devant le château. D’une surface de 29?550 m², le lieu offre, pour l’heure, une capacité de stationnement de 750 places de véhicules légers et de 110 places réservées aux autocars. Du fait de son affectation actuelle, le site masque les perspectives historiques de cette place, dont le château lui-même. Les travaux auraient notamment pour objectif de recréer l’axe de l’ancienne voie royale entre Versailles et Sèvres. 

Quatre grandes opérations sont prévues durant les trois prochaines années. La grille d’honneur, séparant la place d’Armes de la cour d’honneur, sera restaurée entre juin 2023 et juin 2024. Viendront ensuite les aménagements des deux parkings autocars, de septembre 2024 à fin 2025. Dans le même temps, le parking de l’avenue de Saint-Cloud sera immobilisé au moins en partie, une étude devant être préalablement menée pour son éventuelle extension, voire l’implantation d’un parking supplémentaire qui serait situé sous l’avenue de Paris voir sous la place d’Armes elle-même. La dernière étape, le traitement qualificatif définitif de la place d’Armes, aura lieu après les Jeux olympiques de Paris, en 2024. 

Tout au long du projet, un comité de pilotage assurera le suivi et la coordination des opérations. Placé sous la coprésidence des présidents du Département des Yvelines et de l’EPV, le comité se composera de professionnels représentant les parties, ainsi que de membres désignés par la ville de Versailles. En fonction des sujets évoqués, des personnalités qualifiées pourront être conviées. Les projets devront par ailleurs avoir l’approbation de l’architecte des Bâtiments de France. 

Le montant maximal de la subvention départementale est fixé à 5,15 millions d’euros, dont 2 millions iront pour la seule restauration de la grille d’honneur. En complément de ce réaménagement, le Département étudiera la requalification de la route D10 entre Saint-Cyr et Versailles, notamment le tronçon entre l’Orangerie du château de Versailles et la grille des Matelots. 

 

 

VAL-D’OISE

Le Département est nommé aux Trophées Sport et Management

 

Le département du Val-d’Oise a été nommé dans la catégorie trophée territoire du Trophée Sport et Management, aux côtés de l’Essonne, de la commune Gravelines, de la ville de Houilles et de celle de Montivilliers.

L'Assemblée départementale du Val-d’Oise, qui affiche pour ambition de rendre la pratique sportive accessible au plus grand nombre, notamment en vue des Jeux olympiques 2024, a en effet été nominée pour la mise en place d'un parcours « Sport, Olympisme et Citoyenneté ».

Ce parcours est né du constat qu’il existait un réel besoin de lien entre les acteurs du sport et de l'insertion du territoire avec un public en difficulté : les décrocheurs scolaires ou professionnels, les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), les jeunes dits « invisibles », etc. Le Département a donc décidé de se positionner en coordinateur pour accompagner l’association Unis-cité, la première fédération multisports affinitaire de France UFOLEP et le Comité Départemental Olympique et Sportif du Val-d'Oise (CDOS95) dans la construction de programmes diplômants, fédérateurs et pérennes ayant pour ligne conductrice l'opportunité des Jeux, les valeurs de l'Olympisme, la solidarité et l'engagement citoyen.

Dans un communiqué, le département s’est dit « heureux de voir sa démarche sportive, inclusive, saluée par cette nomination ».

Les nominés ont été désignés par un jury d'une trentaine de personnalités, composé d'anciens sportifs de haut niveau, acteurs du sport, journalistes, et présidé par Christophe Chenut, homme d’entreprise français et président du jury de cette édition 2022.

Ces Trophées Sport et Management ont pour objectif de valoriser les initiatives et l’engagement des acteurs de terrain, et sont ouverts à tous les acteurs du monde du sport - associations, collectivités, clubs, entreprises, etc. L’accent est particulièrement mis sur l'énergie positive et les initiatives créatives, écoresponsables, solidaires, exemplaires, et porteuses de projets au sortir d'une période rendue plus difficile par la crise sanitaire et ses conséquences.

Les lauréats de cette édition 2022, la neuvième depuis sa création en 2013, seront annoncés au mois de septembre.

 

0 commentaire
  • 9 + 5 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10