Gouvernance responsable : comment améliorer son impact et donner du sens à son activité ?
Publié le 02/03/2020 à 14:34

Lors de sa « semaine de l’impact », le réseau Morning Coworking organisait, le 4 février dernier, à Paris, une matinée autour des entreprises à mission et du label B Corp. De plus en plus d’organisations cherchent en effet, via leur modèle économique, à être « meilleures pour le monde ». Compte rendu. 





Quel peut être l'impact de son organisation ? Comment agir pour le développer, le valoriser, le mesurer ? Début février, Morning Coworking a lancé sa « semaine de l’impact », « pour découvrir et s'inspirer de ceux qui font mieux » à travers une série de conférences, ateliers, rencontres, à destination des entreprises souhaitant faire bouger les lignes. 


Alors que la raison d’être agite de plus en plus le monde de l’entreprise, le 4 février dernier, le réseau a notamment mis en lumière plusieurs modèles de gouvernance responsable. 


Le B Corp, cela ne vous dit rien ? Il s’agit pourtant d’une certification en vogue, en référence aux « benefit corporations », venue tout droit des États-Unis. 


Le label regroupe des entreprises à but lucratif qui souhaitent progresser et démontrer leur impact positif en étant évaluées sur leur performance globale. Des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, qui cherchent, via leur modèle économique, à être « non pas meilleures au monde, mais meilleures pour le monde », comme le veut leur adage. 


Derrière ce label des entreprises engagées, le B Lab, ONG internationale fondée en 2006, dotée d’une branche française depuis quelques mois – B Lab France. Son délégué général, Augustin Boulot, présent lors de cette matinée, a résumé : « B Corp est à une organisation ce que les labels bio et fairtrade peuvent être à un produit. Au cours des 20-30 dernières années, on a de plus en plus cherché à mettre en avant des produits bien fabriqués, bien distribués. Aujourd’hui, on passe à la dimension supérieure, pour que ne soient pas seulement valorisés et certifiés des produits, mais toute une organisation dans son ensemble. »