Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
Journal Spécial des Sociétés n° 11 - Rentrée de la conférence du jeune barreau du Val-de-Marne
Publié le 08/02/2017

Jeudi 26 janvier, la conférence du jeune barreau du Val-de-Marne fêtait sa rentrée dans la salle des assises du tribunal de grande instance de Créteil. Mélanie Trouvé, avocate à La Varenne Saint-Hilaire, première secrétaire et sa dauphine, Clara Marchand, avocate à Joinville-le-Pont y ont interprété un dialogue rythmé au titre évocateur de « quatre mariages et un déferrement ». La dérision et l’impertinence des auteures ont charmé les spectateurs qui n’ont pas boudé leur plaisir, à commencer par Madame la bâtonnière, Annie Koskas et Madame la vice-bâtonnière, Nassera Meziane qui ont été mariées par les comédiennes dès le début de leur représentation. Mélanie Trouvé et Clara Marchand ont ensuite célébré l’union improbable du SAF et de l’UJA. Leur grande liberté d’expression et leur esprit critique leur ont permis à cet instant de faire rire toute la salle au dépend des syndicats d’avocats. Puis une autre alliance plus abstraite a été déclamée, celle de tous les styles de plaidoiries. Les deux protagonistes ont ainsi fait la démonstration de leurs capacités d’écriture en se livrant à des « exercices de style » à la Raymond Queneau. L’auditoire a pu profiter à cette occasion l’aisance oratoire des deux jeunes femmes. Enfin, comme une évidence de bon aloi, la première et la deuxième secrétaire de la conférence ont fini cette séquence par leur propre alliance.

 

Après cette phase, un autre temps est venu, celui du déferrement de l’amour en comparution immédiate Sur un ton plus grave, Mélanie Trouvé a alors souhaité aborder les sujets qui lui tiennent à cœur. Elle a pour cela endossé la position de procureur et dressé un réquisitoire contre les atteintes à la liberté. En réponse, Clara Marchand, plus légère, a pris la défense de l’amour pour nous amener à ce constat : « Voyez la logique du parquet : ils s’aiment, ils meurent, donc l’amour les a tués. Un ministère public au top de son raisonnement juridique… ». Bref, beaucoup d’humour et  quelques thèmes chers aux avocats vous sont proposés à travers ce divertissant spectacle.

 

C2M

 

Retrouvez cette rentrée dans le Journal Spécial des Sociétés n° 11 du 8 février 2017

S’abonner au journal

0 commentaire
2 + 3 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10