Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
En bref en IDF !
Publié le 11/02/2020


PARIS


Nuit de la Solidarité 2020 : plus de 3 500 sans-abri recensés


 


La Ville de Paris vient de livrer un premier bilan de la Nuit de la Solidarité, édition 2020. En effet, dans la nuit du jeudi 30 au vendredi 31 janvier, pour la troisième année consécutive, plus de 2 000 Parisiens volontaires répartis en 350 équipes avaient  parcouru la capitale à la rencontre des sans-abri. Objectif : mieux connaître leurs parcours et leurs besoins à l’aide d’un questionnaire co-construit par la Ville, les associations et un comité scientifique, et procéder à un recensement  de ces personnes sans domicile fixe. Dans ce cadre, le concours de partenaires institutionnels qui gèrent des espaces privés accessibles au public, tels que la RATP, la SNCF ou encore l’AP-HP, avait également été sollicité. 


Que révèlent les chiffres cette année ? Lors de cette vaste opération, 3 552 personnes sans-abri ont été décomptées dans toute la capitale – la grande majorité d’entre elles dans les rues de Paris (2 629), certaines, dans les stations de métro, les gares, les parkings et les hôpitaux (558), d’autres encore, dans le bois de Vincennes, le bois de Boulogne, les parcs, jardins et les talus du périphérique (365). Un chiffre stable : l’an dernier, elles étaient 3 641. Par ailleurs, comme les années précédentes, 12% des personnes rencontrées étaient des femmes.


Les questionnaires remplis par les volontaires ont quant à eux été transmis à l’APUR (Atelier parisien d’urbanisme), chargé d’analyser les données récoltées et de contrôler leur cohérence en lien avec le comité scientifique afin de produire une étude détaillée.


 


ESSONNE


La ministre de l’Écologie à la rencontre du monde agricole


Le 10 février dernier, après une réunion de travail avec divers acteurs du monde agricole, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, s’est rendue à Auvernaux (91) sur l’exploitation d’un jeune agriculteur Nicolas Galpin, qui cultive des céréales et des légumineuses sur 218 hectares. Ce dernier pratique une agriculture de conservation des sols, une méthode qui repose sur un ensemble de techniques culturales destinées à maintenir et améliorer le potentiel agronomique des sols, tout en conservant une production régulière et performante sur les plans technique et économique. « Cela repose sur la rotation des cultures, mais aussi sur le fait de ne jamais laisser les sols nus » a précisé ce dernier, dont les propos ont été rapportés dans journal Le Parisien. Ce mode de culture demande également à ne pas trop travailler la terre, c’est-à-dire à ne pas labourer afin de faire revenir la biodiversité dans les champs, notamment les vers de terre, mais aussi pour absorber davantage de carbone grâce aux couverts végétaux. Le seul inconvénient de cette méthode : les agriculteurs restent dépendants du glyphosate, a reconnu Nicolas Galpin. Or, l’État souhaite interdire l’usage de cet herbicide aux professionnels d’ici 2023. « Il faut sortir au plus vite du glyphosate », a maintenu la ministre à cette occasion, « mais il faut pour cela qu'il y ait des alternatives », a-t-elle ajouté.


 


YVELINES


Coup de pouce pour l’emploi aux Mureaux


Le 30 janvier dernier, l’Agence départementale d’insertion professionnelle ActivitY du 78, en partenariat avec l’association Rencontres pour l’égalité d’accès à l’emploi, Pôle emploi et la Mission Locale de la ville des Mureaux, a organisé une journée de jobs-dating exceptionnelle à l’Espace des habitants. Une trentaine d’entreprises, notamment des secteurs de la vente, de l’aide à la personne, du transport logistique, des espaces verts, de la sécurité, de la restauration et entretien de locaux… y ont rencontré près de 200 Yvelinois (jeunes, personnes peu diplômées, bénéficiaires du RSA, chômeurs de longue durée) en recherche d’emploi. Comment s’est déroulé cet événement ? D’abord, les entreprises ont présenté en assemblées plénières leurs métiers, valeurs et postes à pourvoir, ce qui a permis aux candidats de valider, ou non, leur intérêt pour un métier et/ou un secteur. La matinée a également été consacrée à la préparation des CV, lettres de motivation, oraux… Puis l’après-midi, les demandeurs d’emploi ont pu s’entretenir, durant cinq minutes chrono, avec les entreprises qu’ils avaient choisies au préalable. Chaque recruteur a ainsi pu rencontrer 20 à 30 candidats et proposer à certains d’entre eux de réelles opportunités. Ces jobs-dating sont organisés tout au long de l’année par l’agence ActivitY.


 


HAUTS-DE-SEINE


Favoriser le recrutement des seniors à Suresnes


Créé il y a 12 ans, Seniors à votre Service est une plateforme dédiée au recrutement des seniors. Visant à en finir avec la précarité des retraités et le chômage en privilégiant l’expérience des travailleurs, la structure met en relation des candidats seniors – soit en recherche d’emploi, soit des candidats retraités en recherche de cumul emploi retraite –, avec des recruteurs – des particuliers employeurs ayant besoin d’une aide à domicile ou des entreprises qui recrutent des personnes d’expérience, et ce sur toute la France.


Á Suresnes (92), Seniors à votre Service est la première plateforme dédiée au recrutement des seniors en entreprise ou par des particuliers employeurs.


Le travail proposé, le plus souvent des services à domiciles, peuvent prendre diverses formes : bricolage, gardiennage de maisons, ménage, soutien scolaire, aides aux personnes âgées ou encore garde d’enfants. Mais la plateforme d’adresse aussi aux entreprises.


Cette structure, qui compte à ce jour plus de 350 000 membres en France et effectue tous les mois plus de 8 500 mises en relation entre candidats seniors et recruteurs, a déjà permis à des milliers de seniors de retrouver un emploi.


Pour rappel, plus d'un tiers des demandeurs d'emploi de 50 ans ou plus (37,8 %) sont au chômage depuis plus de 2 ans, contre 22,3 % pour les autres demandeurs d'emploi. De plus, 1,2 million de retraités vivent sous le seuil de pauvreté, et 496 000 retraités cumulent emploi et retraite (DARES, 2018).


Agenda : Seniors à votre Service sera présent au Salon des Seniors qui se tiendra à Paris du 25 au 28 mars prochains, Porte de Versailles, à Paris.


 


 


SEINE-SAINT-DENIS


Le département veut aider les foyers modestes à réduire leur consommation d’eau


 


Opération « ecEAUnome ». Tel est le nom de l’initiative lancée le 4 février dernier par la Seine-Saint-Denis. Objectif : aider les habitants à diminuer leur consommation d’eau, afin qu’ils réalisent des économies tout en contribuant à la transition écologique.


Pendant 4 ans, 80 000 kits hydro-économes vont ainsi être distribués gratuitement aux ménages les plus modestes de Seine-Saint-Denis. Deux modèles sont prévus, précise le département sur son site internet : un petit kit composé de deux aérateurs de robinet et d’un régulateur de douche, et un grand kit, composé de deux aérateurs de robinet et d’un pommeau de douche.


Ces dispositifs pourraient permettre une diminution de 50% de la consommation d’eau et faire baisser la facture d’eau de 120 euros en moyenne par personne et par an. Au total, 13% de la population de Seine-Saint-Denis, soit environ 200 000 personnes, sera soutenue via cette opération.


Les foyers bénéficiaires se verront également proposer un « diagnostic énergétique », et pourront se voir prodiguer des conseils par l’un des sept opérateurs engagés dans le projet. Des recommandations, par exemple, quant aux « éco-gestes » à adopter, ou encore sur les améliorations à apporter à leurs installations, dans le cadre des enjeux liés à l’eau mais aussi aux autres sources d’énergie (électricité, gaz, isolation…). Une aide pourra leur être par ailleurs proposée pour le remplacement de certains équipements. 


 


VAL-DE-MARNE


Multiplication des contrôles dans les stations-service


Le Val-de-Marne, département  au passé industriel important mène des actions de prévention contre la pollution des sols. Les stations-service, en particulier, font l’objet d’une vigilance accrue, du fait de leur activité impliquant la manipulation d’hydrocarbures. Ces derniers présentent des risques graves pour l’environnement lorsqu’ils ne sont pas exploités dans les règles. C’est pourquoi, la majorité des stations-service sont assujetties à la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement. En janvier dernier, l’inspection des installations classées du Val-de-Marne a mené une campagne de contrôle concernant près de 30 sites.


L’accent a été porté sur le respect des règles d’exploitation garantissant la préservation des sols contre toute pollution par des hydrocarbures.


Les points de contrôle concernaient :


- les conditions générales d’exploitation,


- les dispositions prises pour garantir l’intégrité des cuves et des canalisations,


- les consignes de sécurité,


- les moyens de lutte contre l’incendie,


- les mesures prises pour éviter les fuites d’hydrocarbures.


Cette journée d’action a permis de détecter des infractions à la réglementation applicable aux stations-service. La préfecture du Val-de-Marne appelle à la vigilance les gérants des sites en défaut sur la prévention des risques et des pollutions liés à leur commerce. Ce rappel se fera par voie de mise en demeure pour une dizaine d’entre eux. De 2019 à 2022, le service d’inspection des installations classées a prévu d’augmenter notablement ses interventions sur le terrain. Les contrôles ciblés sur des thèmes spécifiques se verront intensifiés.


 


VAL-D’OISE


Candidatures aux élections municipales et communautaires


Pour se présenter aux élections municipales, le dépôt d’une candidature faite par la personne ayant qualité de responsable de liste ou par un mandataire désigné par elle est obligatoire. Tout autre mode de déclaration, que ce soit par voie postale, par télécopie ou par messagerie est irrecevable. Les formulaires déclaratifs types sont accessibles sur le site : http://www.val-doise.gouv.fr/Politiques-publiques/Elections/Elections-municipales-2020


La préfecture du Val d’Oise a fixé les dates et horaires de réception des candidatures aux prochaines élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020 :


Pour le premier tour de scrutin :


- du lundi 10 février au vendredi 14 février 2020 de 9h00 à 16 h00 ;


- le samedi 15 février 2020 de 9h00 à 13h00 ;


- du lundi 17 février au vendredi 21 février 2020 de 9h00 à 16 h00 ;


- du lundi 24 février au mercredi 26 février 2020 de 9h00 à 16 h00 ;


- et le jeudi 27 février 2020 de 9h00 à18h00


Pour le second tour de scrutin :


-le lundi 16 mars 2019 de 9h00 à 16 h00 ;


- le mardi 17 mars 2019 de 9h00 à 18 h00.


Le lieu de dépôt dépend de l’arrondissement du département :


- Pour les communes de l’arrondissement de Pontoise, en préfecture du Val-d’Oise ;


- Pour les communes de l’arrondissement d’Argenteuil, en sous-préfecture d’Argenteuil ;


- Pour les communes de l’arrondissement de Sarcelles, en sous-préfecture de Sarcelles.


 


0 commentaire
1 + 5 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10