Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
En bref en Île-de-France ! (93, 78, 94)
Publié le 17/07/2021 09:30

SEINE-SAINT-DENIS  

Les lignes 16 et 17 du métro ne seront pas prêtes pour les Jeux Olympiques de 2024

 

Le président Jean-François Monteil, de la Société du Grand Paris a annoncé, ce mardi 13 juillet, que les travaux des lignes 16 et 17 du métro, construites dans le cadre du Grand Paris, ne seront finalement pas prêtes pour les Jeux olympiques de Paris 2024 comme prévu à l’origine, puisqu’elles desservent plusieurs sites des JO. La Société du Grand Paris avait déjà averti qu’il serait difficile de tenir les délais, le retard est désormais officiel. Les tronçons seront finalement livrés avec deux ans de retard, les lignes devraient être opérationnelles pour le deuxième semestre 2026. La ligne 16 reliera la gare de Saint-Denis Pleyel à celle de Clichy-Montfermeil, la ligne 17 devait quant à elle atteindre l’aéroport du Bourget.








Plusieurs raisons peuvent expliquer ce retard, la première est l’impact de la crise sanitaire et du confinement. Mais le retard est aussi dû au désamiantage du site de dépôt d’Aulnay-sous-Bois, et la mort d’un ouvrier en décembre sur le chantier de la Courneuve qui a engendré une suspension de six mois du tunnelier de la ligne 16.

Le retard de ces lignes impacte l’organisation des JO Paris 2024, puisque le Village des médias doit être implanté au Bourget, et sans la ligne 17, il sera difficilement accessible aux journalistes. « Les acteurs publics, qui portent la responsabilité de l'organisation des transports collectifs pendant les JO, travaillent sur des solutions alternatives » a confirmé le comité d’organisation de Paris 2024. En effet, afin de pallier ce manque, des bus pourraient être mis en place. Néanmoins, le comité d’organisation des JO envisage de déplacer le centre de presse dans un endroit mieux desservie.

Ce retard n’impacte pas seulement les Jeux olympiques, le président du Département de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, a réagi sur Twitter « Ce nouveau décalage du calendrier est une mauvaise nouvelle pour les habitants. D’autres retards ne seront pas acceptables pour ce projet qui doit être un moteur de relance et un rattrapage en matière d’aménagement et d’environnement. »

La Société du Grand Paris (SGP) déclare que ces retards n’auront cependant pas d’impact sur le budget initial.



 

YVELINES

Le festival « Les Yvelines font leur cinéma » débutera le 14 août

 

Le festival Les Yvelines font leur cinéma revient du 14 août au 10 septembre 2021 pour une 10e édition. Pour l’occasion, 45 séances seront proposées dans 45 communes des Yvelines. Les spectateurs se retrouveront autour de films grand public pour des séance gratuites et en plein air.

Cette année encore, de nombreuses projections auront lieu. Chaque jour plusieurs séances sont proposées dans différentes communes. Les films présentés sont choisis en lien avec les municipalités et sont adaptés à un public familial. Un large choix de films a été sélectionné : des films récents comme Demi-sœur de Josiane Balasko, mais aussi des grands classiques du cinéma français comme On a retrouvé la septième compagnie, Les Aventures de Rabbi Jacob, et ou encore Peau d’âne, avec la jeune Catherine Deneuve. Un large choix a été prévu pour les enfants avec La Guerre des boutons, sorti en 1962, ainsi que Charlie et la chocolaterie et des dessins animés comme Les Minions. Le programme complet est à retrouver sur le site officiel du département des Yvelines.

Les films débutent à la tombée de la nuit, vers 21 h. Cependant, à partir de 19h30, le public est invité à venir pique-niquer ou profiter d’une restauration sur place : des food-trucks et buvettes seront présents en fonction de la programmation. Des animations peuvent même être proposées par les communes, comme des tombolas ou des bornes photos. Avant chaque projection se tiendra une présentation du film. De plus, il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance.

En cas de pluie, les séances seront annulées, sauf si la commune dispose d’une solution de repli, comme un espace protégé, ou seront éventuellement déplacées. Toutes les informations complémentaires sont à retrouver sur la page Facebook Les Yvelines font leur cinéma.

Depuis sa création en 2012 par le Département des Yvelines, le festival a accueilli plus de 60 000 spectateurs. 

 

 

 

 

VAL-DE-MARNE

Un champion de boxe anglaise à Villeneuve Saint Georges

 

« Deviens champion du Monde à ton tour », c’est le défi lancé par Christophe Tiozzo, aux jeunes de la ville.  35 combats : 33 victoires (dont 22 par KO) et 2 défaites, le combattant devient champion du monde de boxe anglaise des super-moyens en 1990 par arrêt au sixième round contre le Coréen In-chul Baek. Son palmarès prestigieux, son expérience de l’enseignement du noble art et son engagement en faveur de l’insertion, font de ce boxeur professionnel le responsable idéal pour superviser une salle et encadrer les volontaires à cette école de l’effort et du respect. La structure, baptisée académie Christophe Tiozzo, sera inaugurée par le maire et le conseil municipal en septembre 2021.

Une première étape est possible pour les courageux qui veulent tester leurs aptitudes sur un ring sous la forme de stages gratuits organisés avant la rentrée et le début de séances régulières. Une session ouverte aux jeunes Villeneuvois de 11 à 16 ans s’est déjà déroulée du 5 au 9 juillet à la Maison pour tous du Plateau/Bois Matar, rue des chênes. Une seconde session est prévue du 19 au 23 juillet. Les séances de 11h à 13h accueilleront les +18 ans, et celles de 14h à 17h seront pour les 11/17 ans. Le nombre de places est limité. Une attestation d’assurance de responsabilité civile des parents est exigée.

Renseignements : 01 43 82 48 23

0 commentaire
  • 7 + 5 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10