Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
En bref en Île-de-France ! (93, 95, 94, 78)
Publié le 12/09/2021 09:31

SEINE-SAINT-DENIS  

« Filmer les procès, un enjeu social » : une exposition et une conférence aux Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine

  

À l’occasion des Journées du Patrimoine, et en marge de l’exposition « Filmer les procès, un enjeu social », se tiendra, le dimanche 19 septembre, à 17h00, une conférence autour du sujet « Filmer les procès ». Elle fera intervenir, en tant que grand témoin, Antoine Garapon, magistrat et ancien directeur de l’Institut des Hautes études sur la Justice, et Martine Sin Blima-Barru, commissaire de l’exposition.

L’exposition, visible jusqu’au 18 décembre 2021, est divisée en deux parties : l’une, organisée aux Archives nationales de Pierrefitte-sur Seine, invite aux visiteurs à découvrir des extraits des 2 600 heures d’archives historiques de la Justice, comme par exemple les procès historiques inauguraux des hauts responsables nazis à Nuremberg ; l’autre, aux Archives nationales de Paris, propose une immersion audiovisuelle inédite, avec une approche davantage tournée vers la réflexion autour de la thématique de l’enjeu social.

« L’exposition audiovisuelle est une occasion inédite et unique d’approfondir la compréhension d’événements, des parcours de vie et des coups de théâtre qui en forment la dramaturgie. », assurent les organisateurs de l’exposition. « Ces archives historiques plongent le public dans des débats judiciaires contradictoires, mettant en jeu l›examen de crimes contre l’humanité, de crimes de génocide et l’attribut de la compétence universelle des tribunaux français. », poursuivent-ils.

Il faut dire que le débat autour de cette question est actuel, le garde des Sceaux ayant proposé d’élargir la prise de vue à tous les procès, dans l’idée de faire de la pédagogie mais aussi d’un point de vue social afin de permettre plus de transparence.

Rappelons que le procès historique des attentats du 13 novembre 2015, qui s’est ouvert le 8 septembre au Palais de justice de Paris, sera entièrement filmé. Les débats seront en effet enregistrés au titre des archives historiques de la Justice.

 

Informations :

Les Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine

59 Rue Guynemer, 93383 Pierrefitte-sur-Seine

 

 



VAL-D’OISE

Salon Effervescence, le salon de l’activité et de l’innovation du territoire à Enghien-Soisy

 

Créé en 2011 par l’association des entrepreneurs du Sud-Val d'Oise (ADPAVAB), le salon Effervescence propose des rencontres autour de l’activité et de l'innovation du territoire. L'édition 2021 se tiendra le 21 septembre à l'Hippodrome d'Enghien-Soisy. Soutenu par la Chambre de commerce et d'industrie ainsi que les réseaux d'entreprises du département, la manifestation se donne pour mission de promouvoir le dynamisme et de valoriser les savoir-faire du tissu économique régional. Plus de 250 exposants et plus de 1000 entrepreneurs sont attendus. Organisé avec le souci permanent de la convivialité, l’évènement est pensé pour favoriser les échanges. Quel que soit sa taille et le nombre de ses employés, multinationale ou TPE, chaque entreprise représentée dispose d'un "mange-debout" siglé de son nom et accueille le public dans l’esprit "speed-meeting business". Les visiteurs sont invités à se promener de stand en stand en toute simplicité. L’espace est temporairement réservé aux exposants durant la matinée pour faciliter des prises de contact B2B. Ensuite, le salon est accessible à tous, l'après-midi à partir de 14h30. L'entrée est gratuite. Le succès d’effervescence 95 ne se dément pas depuis dix ans. Toutes les entreprises y sont représentées de même manière, qu'il s'agisse d'une TPE ou d'un grand groupe. D’un côté, l’évènement permet aux particuliers de rencontrer plus de 250 exposants, PME/PMI du Val d'Oise, industriels ou services aux entreprises qui exposent leurs spécialités. De l’autre, il a pour objectif de permettre aux industriels et aux sociétés de services du Val d’Oise de se rencontrer dans un cadre détendu et d’initier des échanges commerciaux entre professionnels géographiquement proches. Indépendamment de son échelle, pour toute entreprise inscrite, il s’agit d’échanger et faire connaitre son métier, ses spécialités ; de développer son réseau de contacts professionnels ; de rencontrer des chefs d'entreprise.

Comme chaque année, des trophées « Rebond » seront remis au cours de la manifestation. Cependant, suite à la période inédite traversée par les entreprises val d'Oisiennes depuis le mois de mars 2020, les organisateurs proposent une version 2021 des trophées avec des catégories imaginées au regard cette expérience : le trophée Rebond « Solidaire » ; le trophée Rebond « Numérique » ; le trophée Rebond « Diversification » ; le trophée Rebond « Responsabilité Sociétale des Entreprises ». Ces trophées récompenseront les sociétés du Val d'Oise qui ont su s'adapter, se réinventer, REBONDIR, pour faire face à la crise qui les a touchées.

 

Informations :

Hippodrome d'Enghien-Soisy, Place André Foulon, 95230 Soisy-sous-Montmorency.

Horaires :

- de 11h30 à 14h30 : période réservée aux exposants pour échanger entre eux. Buffet servi vers 12h00.

- de 14h30 à 17h30 : ouverture du salon aux visiteurs extérieurs.

- à 18h00 : clôture et cocktail pour les exposants.

 



 

VAL-DE-MARNE

Enquête sur la publicité extérieure

 

L’intercommunalité Paris Est Marne & Bois regroupe 13 villes : Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Fontenay-sous-Bois, Joinville-le-Pont, Le Perreux-sur-Marne, Maisons-Alfort, Nogent-sur-Marne, Saint-Mandé, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maurice, Villiers-sur-Marne, et Vincennes. Paris Est Marne & Bois a entrepris une enquête visant à recueillir l’avis des citoyens sur les dispositifs publicitaires visibles depuis l’extérieur, tels que les panneaux d’affichage ou les panneaux lumineux.

La publicité (inscription informant le public ou attirant son attention), les enseignes (inscription indiquant la proximité d’un immeuble où s’exerce une activité), et les pré-enseignes (inscription apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s’y exerce) doivent se conformer au règlement local de publicité intercommunal (RLPI). Ce document d’urbanisme énonce les règles concernant l’implantation des dispositifs de publicité, d’enseignes et de pré-enseignes. L’intercommunalité Paris Est Marne et Bois élabore son règlement local de publicité intercommunal depuis octobre 2018. L'objectif de ce projet est de mettre en cohérence les règles territoriales avec l’évolution de la règlementation en matière de publicité extérieure et avec la politique active en faveur de l’environnement ainsi que de la mise en valeur des paysages.

Le RLPI, document règlementaire encadre la place des publicités, des enseignes et des pré-enseignes dans l’espace public. Il permet à l’intercommunalité et à ses communes membres de protéger le cadre de vie des administrés en adaptant la réglementation nationale (Code de l’Environnement) aux spécificités locales. Il cherche à trouver un équilibre entre la préservation du cadre de vie et la lisibilité des informations commerciales. Il fournit aussi aux communes les compétences de police et d’instruction en matière de publicité extérieure. Quelle place réserver à l’affichage dans les espaces publics ? La question concerne autant les professionnels que les particuliers.

Dans le cadre de la phase de consultation actuelle, chacun peut poser ses questions, faire part de ses remarques ou simplement se renseigner sur la thématique de l’affichage publicitaire. Toutes les informations relatives au projet sont mises à disposition du public au fur et à mesure de l’avancement du dossier. Vous les trouverez en mairie ou au siège de Paris Est Marne & Bois aux jours et horaires habituels d’ouverture ainsi que sur le site internet de votre ville  ou de l’intercommunalité : https://www.parisestmarnebois.fr/fr/reglement-local-de-publicite-intercommunal. Vous pouvez également envoyer vos observations à l’adresse mail concertation.rlpi@pemb.fr ou les inscrire sur les registres laissés à cette intention en mairie et au siège de Paris Est Marne & Bois aux jours et horaires habituels d’ouverture. Des réunions publiques dédiées à l’élaboration du RLPI sont prévues en octobre 2021 (dates, lieux et horaires communiqués ultérieurement sur le site de Paris Est Marne & Bois). Un questionnaire en ligne permet de recueillir les avis des citoyens sur ces problématiques.

Pour participer et donner votre avis, rendez-vous sur https://www.parisestmarnebois.fr (participation jusqu’au 30 octobre 2021).

 



YVELINES

Une commémoration en l’honneur de Samuel Paty le 16 octobre

 

Le 2 septembre, lors de son allocution de rentrée, le président de la République Emmanuel Macron a souhaité rendre hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie assassiné le 16 octobre 2020 en marge du procès des attentats de Charlie Hebdo, à proximité de son collège à Conflans- Sainte-Honorine (Yvelines). Décapité par Abdoullakh Anzorov, un jeune réfugié tchétchène, il lui était reproché d’avoir montré à ses élèves une caricature du prophète Mahomet, lors d’un cours consacré à la liberté d’expression.  « J'ai une pensée toute particulière pour les parents et les collègues de Samuel Paty », a exprimé le chef de l'État dans son discours de rentrée.

Cette année, à Conflans- Sainte-Honorine, les élèves et collègues du professeur ont fait leur rentrée. Au collège, un dispositif de sécurité a été mis en place, l’établissement étant désormais barricadé par de grandes barrières. L’équipe pédagogique a également été renouvelée : nouveau principal, nouveau CPE, nouvelle infirmière et changement de psychologue. De nombreux professeurs auraient également demandé une nouvelle affectation.

Alors qu’une campagne nationale en faveur de la laïcité a été lancée à la rentrée, une commémoration se tiendra en hommage au professeur Samuel Paty, le 16 octobre prochain,  a assuré le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, sur France culture : « Ce premier anniversaire a beaucoup d'importance. Nous aurons évidemment, le jour venu, les manifestations qui s'imposent dans le système scolaire », a-t-il assuré. Les détails de la commémoration doivent cependant encore être « discutés avec les organisations représentatives » et « le pouls des enseignants » doit également être pris.

 

 

0 commentaire
  • 4 + 2 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10