Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
L’UNAPL appelle à la création d’un ministère en charge des PME et des professions libérales
Publié le 23/05/2022 17:38
L’UNAPL appelle à la création d’un ministère en charge des PME et des professions libérales/><img src=

Dans un communiqué publié ce jour, l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), qui rassemble 68 organisations membres, appelle à la création d'un ministère en charge des PME et des professions libérales. "Avec 1,7 million de professionnels libéraux qui emploient près d’1,2 million de salariés, soit 2,8 millions d’actifs, le secteur libéral est un pilier de l’économie française", assure l'Union, qui affirme qu'elle sera attentive à la définition des attributions de chaque ministère afin de connaître quel sera celui en charge des professions libérales.


Dès la réélection du Président de la République en avril dernier, l’UNAPL avait en effet formulé le souhait d’avoir un ou une ministre en charge des professions libérales. Le remaniement qui aura lieu à l’issue du scrutin législatif de juin prochain pourrait être l’occasion, elle le souhaite, « de combler ce manque ». « Je tiens à saluer les nouveaux membres du gouvernement pour leur nomination. Je souhaite que la qualité de dialogue que nous avions instauré avec le précédent gouvernement et son ministre Jean-Baptiste Lemoyne soit maintenue malgré l’absence d’un ministère dédié à notre secteur. Les professions libérales représentent plus du quart des entreprises françaises et conseillent, soignent et accompagnent 5 millions de français chaque jour. À ce titre un ministère des professions libérales nous parait incontournable. », a déclaré lz président de l’UNAPL, Michel Picon.

Concernant la réforme des retraites, comme elle l’a fait lors du premier quinquennat, l’UNAPL affirme qu'elle défendra « avec engagement et fermeté » la situation des professions libérales dans la construction de la réforme des retraites.  « Les spécificités de la retraite des professions libérales devront être préservées, tout comme les réserves constituées par les régimes complémentaires », assure-t-elle.

 

 

 


0 commentaire
  • 8 + 0 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10